L’arbre urbain est un formidable outil pour lutter contre le changement climatique.

En 2012, La Région Hauts de France et l’ADEME ont souhaité outiller les collectivités, les aménageurs, les gestionnaires de patrimoine arboré, les élus pour leur fournir un outil leur permettant de réaliser des scénarios de plantation et d’en évaluer l’impact sur la séquestration du carbone et sur le climat urbain. L’un des livrables du marché Conseil Régional-ADEME était la réalisation d’un outil qui permettait de comptabiliser le stock de carbone dans les villes en considérant plusieurs scénarios de plantation. L’ADEME et la Région des Hauts de France ont financé le développement de cet outil.

Après Arboclimat, nous avons continué à développé cette thématique de l’arbre en ville, avec une approche plus riche en données et en fonctionnalités, que nous avons appelée «Arbre en ville». Dates et inscriptions aux formations sur notre site web.

ADEME_NPdCP_logo_h_n

Pourquoi utiliser Arbre en ville?

Arbre en ville permet de:

  • Évaluer l’impact du patrimoine arboré existant
  • Connaître l’impact d’un scénario de plantation sur le stockage de carbone et sur la lutte contre les ICU
  • Sélectionner des essences selon plusieurs indicateurs et pas uniquement l’impact sur le carbone ou sur la lutte contre les ICU
  • Travailler des approches sites et aménagement

Exemple de résultats :

Faut-il être un expert de l’arbre pour utiliser Arbre en ville?

L’outil a été développé pour répondre aux exigences des experts de l’arbre et aux gestionnaires de patrimoine arboré mais vise aussi à permettre aux néophytes de disposer de résultats de simulation en ordre de grandeur.

Les experts pourront définir précisément le stock de carbone du patrimoine existant sur la base morphologique des arbres et pourront réaliser des évaluations prospectives de leurs projets de plantation.

Les personnes moins aguerries pourront réaliser une évaluation simplement en comptabilisant un nombre d’arbres.

L’approche surfacique permettra dans les deux cas de définir le nombre maximum d’arbres qu’il est possible de planter dans l’espace défini.

L’outil permet de connaître le stockage des arbres existants et de simuler l’augmentation de ce stockage par la plantation de nouveaux arbres.

La sélection des essences permet de considérer d’autres indicateurs pour le choix des essences :

Comment accéder à l’outil Arbre en ville ?

Nous vous formons à cet outil, dont ensuite l’utilisation est gratuite.

Ces formations permettent de comprendre la logique de l’évaluation du stockage de carbone et de l ’impact de l’arbre sur les ICU. L’objectif est de maîtriser l’utilisation de l’outil dans des contextes variés.

La formation à Arbre en ville coûte 800 € HT par personne. Si la formation est réalisée en intra (dans vos locaux), elle revient à 500€ HT par personne, avec un minimum de 6 personnes.

Arbo Climat et Arbre en ville

ArboClimat est l’outil initial développé et financé en 2012 pour la Région Hauts de France et l’ADEME.

A la suite de la mission pour l’ADEME et les Hauts de France, et depuis 2016, nous avons continué à développer un nouvel outil avec davantage de données, d’indicateurs et de fonctionnalités.

Constamment enrichi et développé, Arbre-en-Ville a vocation à couvrir tous les besoins liés à la gestion du végétal en ville comme outil d’atténuation du changement climatique.

6 Indicateurs

Stockage de carbone

La capacité de l’essence à stocker le carbone tout au long de sa vie

Impact sur les îlots de chaleur urbains

La capacité de l’essence à impacter sur le confort thermique d’été par ombrage et évapotranspiration

 Résilience au changement climatique

La capacité de l’essence à résister au changement climatique dans un scénario +2°c compte tenu de son adaptation au climat et au sol

Intérêt pour la biodiversité

La capacité de l’essence à participer à la biodiversité en tant qu’hôte ou producteur de nourriture

Lutte contre la pollution atmosphérique

La capacité de l’essence à stocker ou éliminer des polluants atmosphériques

 Potentiel non allergisant

La capacité de l’essence à ne pas produire d’allergènes

ILS UTILISENT DÉJÀ ARBRE EN VILLE