Notre conférence TedX !

By | Arbre en ville, Evènement | No Comments

Conférence TedX : résistances !

Dans le cadre de nos interventions diverses pour promouvoir l’intérêt de la nature en ville, et nos travaux, nous avons eu l’occasion de participer à la conférence Ted X Limoges de fin 2016.

TEDx-Limoges

Avant d’en dire plus, nous vous laissons découvrir notre intervention !

Une conférence TED c’est quoi ?

« Depuis 30 ans, la conférence américaine TED rassemble des esprits brillants dans leur domaine pour partager leurs idées avec le monde. C’est un événement annuel où les plus grands talents internationaux sont invités à partager leurs passions. « TED » (Technology-Entertainment-Design) s’intéresse à trois grands domaines qui, ensemble, façonnent notre avenir.

TEDx-Limoges

Présentation d’arboclimat lors d’Innov’éco sur végétation et agriculture urbaines

By | Arboclimat, Arbre en ville, Evènement | No Comments

Arboclimat sera présenté le Jeudi 6 octobre 2016 lors du RDV Innov’éco.

INNOV’ECO, Carrefour Cleantech de l’Innovation, est devenu en 7 ans la tribune de référence sur l’éco-innovation et nous aurons la chance d’intervenir lors de leur prochain rendez vous de l’éco-innovation dont le thème sera  Végétalisation et agriculture urbaines. Quels enjeux ? Quels outils ?

La nature en ville et les arbres, contribuent très largement au confort urbain et sont des outils naturels et efficaces pour les stratégies d’adaptation aux changements climatiques.

Arboclimat permet notamment d’anticiper des politiques de plantations tenant compte de plusieurs indicateurs permettant de planter le bon arbre au bon endroit, selon les fonctions de l’arbre que l’on souhaite favoriser.

New York, une politique ambitieuse de gestion des arbres

By | Arbre en ville, Retours d'Expériences | No Comments

La ville a mis en oeuvre depuis plus de 20 ans une politique ambitieuse de gestion des arbres de rue.

milliontreesNYC

La ville de New York est surtout connue pour ses buildings, sa créativités, pour ses places électrisées et grouillantes de vie comme pour sa place boursière. Elle est un peu moins connue pour son extraordinaire programme de plantation d’arbres urbains.

Alors que le réchauffement climatique condamne une partie de la ville en raison de la montée potentielle des eaux, la ville de New York a demandé à plusieurs équipes de scientifiques, d’architectes et urbanistes de trouver des solutions pour limiter cette montée des eaux dans le cadre d’un Plan d’action de développement durable (Pla-NYC ou Plan New York City).

L’un des 127 points de son plan est le « One million trees program ». L’objectif en 2007 était de planter dans New York un million d’arbres supplémentaires (le patrimoine arboré était de 5 millions d’arbres) d’ici à 2017.

milliontreesNYC
milliontreesNYC

Ce programme a été lancé avec pour objectif complémentaire de faire participer la population. Ainsi une plateforme internet et des interventions via les réseaux sociaux ont permis de mobiliser la population autour de ce programme et d’atteindre dès 2014 l’objectif des 1 millions d’arbres plantés.

Non seulement ce programme a été une réussite malgré un objectif ambitieux mais la ville a aussi pu démontrer l’intérêt économique de l’arbre. Elle a ainsi établi qu’en moyenne pour un dollar dépensé pour l’arbre, les contreparties étaient de l’ordre de 5 dollars par arbre.

Crédits photos : millionstreesNYC

La genèse d’arboclimat

By | Arboclimat, Arbre en ville | No Comments

Une demande ADEME – Conseil Régional Nord Pas de Calais

En 2013, le Conseil Régional et l’ADEME Nord Pas de Calais lançaient un appel d’offre pour réaliser une étude sur le rôle de l’arbre urbain dans un contexte de changement climatique.

Région la moins boisée de France, les institutions ont engagé des programmes de valorisation de l’arbre et de financement de projets de plantations par les collectivités locales dans le cadre du Plan Forêt régional. Parallèlement engagées dans la lutte contre le changement climatique, ces deux institutions souhaitaient valoriser l’arbre urbain pour qu’il soit intégrer dans les plans d’action des différentes collectivités engagées dans un PCAET.

ADEME_NPdCP_logo_h_n
lille

Lauréat de cet appel d’offre nous avons rapidement engagé les travaux de concertation avec les villes de Lille et Grande Synthe partenaires de cette étude. L’objectif des interviews était de repérer les atouts de l’arbre urbain mais aussi d’en connaître les contraintes pour identifier les leviers sur lesquels agir. Le fruit de ces entretiens et des recherches ont menés à la rédaction d’un guide visant à valoriser l’arbre urbain et à proposer d’établir des projets ambitieux de plantation.

En parallèle de cette démarche, nous avons établit un benchmark des villes ayant réalisés des études sur ce sujet. Il s’est avéré au travers de cette recherche bibliographique que de nombreuses études avaient été menées aux États Unis dans de très nombreuses villes. Les scientifiques américains avaient ainsi déterminé une méthode permettant de définir le stock de carbone par les arbres urbains différente de la méthode utilisée en milieu forestier compte tenu des spécificités des arbres urbains.

L’analyse de cette méthode, nous a amené à proposer au Conseil région et à l’ADEME la réalisation d’un outil qui permettrait de comptabiliser le stock de carbone dans les villes en considérant plusieurs scénarios de plantation.

Cet outil devait permettre de réaliser des scénarios prospectifs en considérant qu’à horizon 2050, en raison de la modification des moyens de se déplacer et de la moindre place occupée par la voiture individuelle, les villes pourraient disposer d’espaces plus importants pour la plantation d’arbres.

Suite aux entretiens avec les collectivités, il est apparu évident qu’un tel outil devait être multicritères afin d’éviter de voir l’ensemble des plantations des villes de Nord Pas de Calais se concentrer sur l’essence qui stockerait le plus de carbone.

Lille_Bd Liberté

Ainsi s’est constitué l’outil Arbo Climat qui en plus de permettre de connaître le stock de carbone des arbres urbains de 68 essences communes des villes de Nord Pas de Calais permet de connaître sa résilience, son impact sur le phénomène d’îlot de chaleur urbain, son impact sur les pollutions atmosphériques, son rôle dans la préservation de la biodiversité, son potentiel non allergisant.